Accueil > Document
Document
Document : Article
Titre Le Brexit mauvais pour l'agroalimentaire
Rubrique principale Secteurs d'activité
Rubrique niveau 1 Industrie
Rubrique niveau 2 Agroalimentaire
Date de parution 01/07/19
Commentaire Selon le conseil des Chambres d'agriculture et des Douanes, l'hypothèse d'un "hard Brexit" pourrait entraîner une perte de 87 M€ pour la filière agroalimentaire des Hauts-de-France. La Caisse des dépôts, qui a évoqué ce chiffre à la suite d'un séminaire, estime que la région sera la "plus exposée" du fait d'un retour des frontières, de barrières douanières et de contrôles phytosanitaires. Aujourd'hui, les exportations régionales en produits agroalimentaires vers le Royaume-Uni s'élèvent à 933 M€ / an. Au total, toutes régions confondues, l'impact des pertes pourrait atteindre à court terme 55 M€. Les boissons et alcools, le secteur laitier, la boulangerie ou les fruits et légumes seront particulièrement touchés.
Mot clé thématique AGROALIMENTAIRE- COMMERCE EXTERIEUR- RELATIONS ECONOMIQUES INTERNATIONALES
Mot clé géographique HAUTS-DE-FRANCE
Nb de page 1
Référence COURRIER PICARD (LE)

Partager :: Réseaux sociaux