Accueil > Document
Document
Document : Article
Titre Éoliennes en mer Dieppe – Le Tréport. Un groupe japonais entre en lice
Rubrique principale Secteurs d'activité
Rubrique niveau 1 Industrie
Rubrique niveau 2 Energie
Date de parution 19/12/18
Commentaire Le groupe industriel japonais Sumitomo Corporation est entré dans le capital du consortium mené par Engie (ex-GDF Suez), qui développe les projets d’éoliennes en mer de Dieppe – Le Tréport et des îles d’Yeu et de Noirmoutier (en Vendée). La répartition du capital du consortium est désormais la suivante : 31% pour Engie, 29,5% pour Sumitomo Corporation, 29,5% pour EDPR (Energias de Portugal renewables), 10% pour La Banque des territoires (Groupe Caisse des dépôts). Selon le communiqué publié le 18 décembre 2018, Sumitomo "est l’un des premiers groupes industriels japonais et est fortement impliqué dans des projets de production d’énergie éolienne au Japon, en Europe, aux États-Unis, en Afrique du Sud et en Chine". Engie et sa filiale Éoliennes en mer – Dieppe – Le Tréport (EMDT) prévoient la mise en service du parc éolien au large des côtes picarde et normande en 2022.
Territoire ARRONDISSEMENT D'ABBEVILLE
Mot clé thématique ENERGIE EOLIENNE
Mot clé géographique SEINE-MARITIME
Nb de page 1
Référence COURRIER PICARD (LE)

Partager :: Réseaux sociaux