Accueil > Document
Document
Document : Article
Titre À Ascoval, "tout le monde sait qu’il va falloir s’accrocher"
Rubrique principale Secteurs d'activité
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Rubrique niveau 2 Métallurgie / Sidérurgie
Date de parution 03/02/19
Commentaire Ce vendredi, l’aciérie de Saint-Saulve a changé de nom pour devenir Altifort-Ascoval. Cédric Orban, président d’Ascoval, a indiqué que l’usine a été fermée en fin de semaine dernière, la forge à partir de mercredi dernier, pour inventaire. Même si le battage médiatique a attiré l’attention de clients potentiels, il faut reconstruire un carnet de commandes. Comme l’avait annoncé Bart Gruyaert en décembre : l’usine doit devenir commerciale. "Nous avons désormais deux types de clients : les petits, qui commandent en fonction de leurs besoins, de l’ordre de deux, trois coulées d’acier, et les gros clients stratégiques, qui commandent 4 000 tonnes par mois".
Territoire Territoire de Valenciennes
Mot clé thématique METALLURGIE- ACQUISITION D'ENTREPRISE- STRATEGIE DE L'ENTREPRISE- NOM COMMERCIAL- ACIER
Mot clé géographique SAINT-SAULVE
Nb de page 1
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Valenciennes
Auteur TRIPIANA Vincent-LEMAIRE Jérémy
Entreprise ASCOVAL - ALTIFORT

Partager :: Réseaux sociaux