Accueil > Document
Document
Document : Article
Titre À AGC, 42 emplois menacés, mais un dispositif "inespéré"
Rubrique principale Secteurs d'activité
Rubrique niveau 1 Secteur industriel
Rubrique niveau 2 Verre
Date de parution 19/11/22
Commentaire A la verrerie AGC de Boussois, un peu plus d’un mois après l’arrêt du four B2, un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) va être lancé et devrait concerner 42 emplois. Une partie des salariés devraient bénéficier de leur côté du dispositif de formation Transitions collectives (TransCo). Ce dispositif, co-construit avec l’État et les partenaires sociaux, permet à des salariés volontaires d’accéder à une formation certifiante vers un métier porteur. Le salarié est ainsi formé tout en restant salarié d’AGC. Si l’entreprise souhaite conserver le matériel et des emplois, c’est parce que l’espoir perdure de redémarrer le four B1, arrêté en 2020. Le four B1 est un four à oxycombustion, qui consomme moins de gaz, et l’entreprise planche également sur un projet qui permettrait de faire fonctionner ce four à l’hydrogène.
Territoire Territoire d'Avesnes-sur-Helpe
Mot clé thématique PRODUCTION PAR PRODUIT- VERRE PLAT- ECONOMIE D'ENERGIE- FORMATION DANS L'ENTREPRISE- ENTREPRISE EN DIFFICULTE
Mot clé géographique BOUSSOIS
Nb de page 1
Référence VOIX DU NORD (LA) Ed Valenciennes
Auteur COURBET Claire
Lien Internet ttps://www.lavoixdunord.fr/1255525/article/2022-11-18/agc-boussois-42-emplois-menaces-d-autres-sauves-grace-un-dispositif-inespere#:
Fiche Entreprise http://www.aef.cci.fr/accueil/listeEntreprises/ficheEntreprise?siret=81488406000017&accesdirect=pcci620
N° Siret 81488406000017
Entreprise AGC AUTOMOTIVE FRANCE
Code Naf 2312Z Façonnage et transformation du verre plat

Partager :: Réseaux sociaux